Le filament POM : l’avenir de l’impression 3D ?

Filament POM 3D - Filament fabrication Capifil

Le filament POM est le fer de lance de la gamme d’impression 3D de Capifil. Ce matériau possède des caractéristiques très intéressantes, pour le prototypage de pièces techniques.

 

1/ Le filament POM : réservé aux experts de l’impression 3D

Le filament POM, ou Polyoxyméthylène dans son nom complet, est un polymère venant de la famille des polyacétals ; souvent appelé aussi Delrin, ou Acétal. On le trouve sous deux formes :

  • Homopolymère (POMh)
  • Copolymère (POMc).

Le POM est un semi-cristallin opaque que l’on trouve la plupart du temps dans une couleur blanche mais qui peut être teinté, ce qui permet d’obtenir de nombreuses teintes de filament.

En ce qui concerne l’impression 3D, le filament POM est encore assez peu répandu, et peu utilisé, notamment car son impression est loin d’être évidente. En effet, il faut :

– une imprimante 3D qui monte assez haut en température, que ce soit en extrusion (entre 260 et 280° pour la tête d’impression), au niveau du plateau chauffant (environ 120°)

– une enceinte fermée et chauffée (autour de 80°)

– une ventilation de l’imprimante étant donné que les émanations sont toxiques (formaldéhyde).

De plus, le filament POM ayant un coefficient de friction faible, l’adhésion au plateau est complexe, il faut utiliser un plateau adhésif (laque thermoadhésive, jus d’acétone ABS etc.). Autant dire que l’impression de ce filament n’est pas à la portée de toutes les machines et de tous les utilisateurs. Et pourtant, il reste un must, avec de nombreux avantages !

Bobine filament 3D POM rouge fabrication CapifilLigne d'extrusion pour du filament 3D POM chez Capifil

 

2/ Le filament POM : Les avantages et ses potentiels d’utilisation ?

Au-delà d’une utilisation plus technique que d’autres matériaux, le POM se distingue par ses nombreux atouts :

  • Très grande résistance au choc, tout en gardant une bonne flexibilité.
  • Forte résistance à la traction et à l’étirement avant une rupture
  • Faible coefficient de frottement, ce qui fait que les pièces en POM sont idéales pour un mouvement perpétuel, comme les engrenages ou des pièces en contact avec des pièces en mouvement
  • Résistance à un grand nombre d’agents chimiques
  • Bonne isolation électrique
  • Résistance aux hautes températures (110° sur de courtes durées).

Le filament POM permet donc de créer des pièces mécaniques proches de l’injection, qui permettront une validation finale du prototype au plus proche de la réalité.

Ainsi, on retrouve même des pièces en filament POM en remplacement de pièces mécaniques dans les moteurs de machines ou voiturettes : ces pièces étant sujettes à friction, le filament POM de par sa robustesse sera tout à fait adapté. Il peut également servir pour des sangles et clips, qui nécessitent une solidité associée à une certaine flexibilité.

En conclusion, si vous avez une machine permettant d’imprimer le filament POM, et que vous avez un besoin en pièces techniques, c’est le bon choix ! Capifil saura vous conseiller !