Tensions sur les marchés mondiaux des polymères
et hausse des prix des matières plastiques

Tensions sur les marchés mondiaux des polymères
et hausse des prix des matières plastiques

Temps de lecture : 4 minutes

Phénomène constaté dès le 4eme trimestre 2020 et qui s’est accentué en ce début d’année 2021, les marchés mondiaux des polymères connaissent un manque d’approvisionnement très préoccupant et une flambée des prix des matières plastiques. La situation n’a fait que se détériorer de mois en mois et s’explique par plusieurs phénomènes conjugués.
Article du 01/03/2021 – MAJ 31/04/2021

Temps de lecture : 4 minutes
Capfil-hausse-des-prix-matieres-plastiques-graphique-de-hausse
Temps de lecture : 4 minutes

Comment s’explique la situation actuelle ?

    Les tensions du marché trouvent leur source dans le contexte de pandémie et des cas de force majeure en chaîne. Les raisons mises en cause sont essentiellement :

– Les arrêts de production, programmés ou imprévus de fournisseurs matières, tout au long de la chaîne de valeurs des polymères.

    Décalage de cycles de maintenance en raison de la pandémie, fonctionnement toujours au ralenti de certains sites de production de monomère, fermetures temporaires de sites aux États-Unis suite aux épisodes de grands froids.

– La hausse inattendue de la demande en provenance de la Chine

    Déconfinée plus tôt, l’industrie chinois a rapidement redémarré (besoins pour les secteurs de l’automobile et de l’emballage). La Chine a acquis une grosse part des matières disponibles du marché mondial.

– La hausse des besoins d’une manière générale pour le secteur médical, l’emballage et le bâtiment.

    Les capacités de notre industrie pétrochimique nationale restent limitées pour répondre aux besoins du secteur de la plasturgie et de ce fait, nous rendent très sensibles aux fluctuations du contexte mondial des importations.

La pandémie a bouleversé les flux commerciaux et a entraîné une crise logistique mondiale, ainsi que la hausse des tarifs de fret maritime – qui ne cesse de s’accentuer.
Tout cela impacte fortement le marché des polymères : on constate à la fois des hausses de prix des matières plastiques et un allongement des délais de livraison.


Quelles sont les conséquences sur les prix et les approvisionnements ?

  • Au niveau mondial, les hausses de prix des matières plastiques sont très importantes :

    On parle désormais de « flambée des prix », aucun pays n’est épargné. Les plus fortes hausses sont enregistrées sur les marchés des PP. Les prix du PP, du PE et du PVC ont plus que doublé par rapport au milieu de l’année dernière.
    « Les dernières déclarations de Forces Majeures aux États-Unis se cumulent à la difficulté mondiale d’approvisionnement. Nous ne nous attendons pas à un soulagement de l’offre à court terme, notamment en raison des fermetures prévues en Arabie Saoudite pour mars, d’un manque d’offres nouvelles de l’Iran et d’une forte demande aux États-Unis et en Europe », ont estimé les vendeurs. (source chemorbis.com)

  • Au  niveau Européen, on attend de nouvelles hausses sur le PP, PE, PVC pour le mois de Mars.
    Les fournisseurs régionaux de PP et PE ont clôturé leurs commandes pour le reste du mois dès la deuxième semaine du mois de Février sur fond de grave pénurie. Le niveau des importations reste aléatoire pour les 2 prochains mois, en raison des défis logistiques et de la pénurie d’équipement.

Les grandes difficultés d’approvisionnement et les augmentations majeures de prix doivent être prises en compte pour pérenniser son activité.


Les difficultés se cumulent sur le prix des matières plastiques, mais aussi l’ensemble des matières premières.

Les cours se tendent encore pour toutes les matières et toutes les filières. Le secteur de la fabrication de câble, comme celui de l’automobile, cumule la flambée des prix sur plusieurs matières premières : métaux, plastique, bois. Entre juillet 2020 et février 2021, la tonne de PVC a augmenté de 115% (à 1800 dollars), l’acier a pris sur la même période 106%, l’étain +53% et le cuivre +50%. Nexans – géant français du câble –  prévient ses clients qu’ils doivent être « vigilants sur les variations de prix et les délais d’approvisionnement ». La fabrication sur ce secteur fonctionne aujourd’hui avec des livraisons reportées de plusieurs mois.

En témoigne ce schéma très parlant, publié en Avril 2021 sur Linkedin. (infographie Copyright Nexans)

Flambee-matieres-premieres-Copyright-Nexans

Dans le même temps, les coûts de transport et notamment des containers continuent d’augmenter : + 440 % ! L’accroissement considérable des tarifs de fret maritime devrait provoquer une augmentation importante du prix des importations. Cet état des lieux critique pour l’industrie, est annoncé comme une constante jusqu’à fin 2021.

Il y aura donc forcément des répercutions sur les prix et même des pénuries pour les clients finaux, tant sur la filière câbles que sur les autres filières industrielles. Déjà, dans certains secteurs (Automobile, Bâtiment, Travaux Publics) le manque d’équipements et produits semi-finis se fait sentir. Les syndicats professionnels ont été les premiers à s’alarmer et à dénoncer la siutation, dès fin 2020. Il aura fallu attendre le 1er trimestre 2021 et les premières prénuries pour que le sujet soit évoqué dans l’actualité nationale.


Capifil informe ses clients

Dans une période délicate tant sur les prix que sur la disponibilité des matières premières, Capifil met tout en œuvre avec ses fournisseurs matières pour gérer les semaines et mois à venir.

– Il est important aujourd’hui d’anticiper vos besoins et de planifier vos commandes à l’avance, autant que vous le pouvez, afin de nous permettre de sécuriser les approvisionnements. Notre excellente santé financière nous permet de nous engager sur des volumes auprès de nos fournisseurs matières.

Dans la mesure où vos commandes sont confirmées en amont, nous nous efforcerons alors d’assurer le niveau d’approvisionnement nécessaire, tout en limitant au maximum les hausses de tarifs.

Dans le cas contraire, nous ne pourrions que subir et répercuter les pénuries et fluctuations du marché et pourrions être amenés à décaler certaines livraisons, selon la situation. Capifil vous tiendra informé régulièrement de l’évolution des disponibilités et tarifs des matières premières. Toute l’équipe reste mobilisée pour répondre au mieux à votre demande.

Très cordialement,

L’équipe Capifil.

Contacter Capifil

En savoir plus sur le sujet : articles très détaillés

Sites en langue française :

Pénurie du PVC recyclé et hausses de prix : on ne voit pas le bout du tunnel !

Article BFM TV – Avril 2021

Prix du plastique : les prédictions 2021

Communiqué de presse – Fortes tensions sur les approvisionnements de matières premières

 

Site en langue anglaise :

European PP, PE markets set for 5th bullish month as shortage bites

Cécile TABARIN
Cécile TABARIN
Directrice Marketing CAPIFIL